Dossier Sponsor

Téléchargez ici le dossier Sponsoring

  • Objectif :

Le présent dossier est destiné aux diverses entreprises, organismes publics ou autres associations qui pourraient être intéressés par un partenariat dans le domaine du sport automobile.

Il comprend la présentation de notre association, la description des courses passées et à venir ainsi qu’une description des intérêts que peut vous apporter le financement d’une association sportive.

Cette demande de sponsoring ne concerne pas l’achat du véhicule de course. Celle-ci a pour objectif d’apporter une participation financière au coût des participations aux épreuves (engagements, inscriptions, frais de déplacements, pneumatiques, entretiens), cela dans le but de réaliser l’ensemble des courses envisagées sur le planning 2014.

  • Pourquoi sponsoriser :

Le sponsoring d’une automobile de course permet d’utiliser le véhicule comme support publicitaire.

Le sponsor qui participe en partie ou en totalité au budget fixé peut apposer sur la carrosserie le message qu’il veut faire passer, sa marque, ses coordonnées ou encore l’adresse de son site internet. Il développe ainsi sa communication et son image.

Il peut aussi demander d’utiliser l’auto pour une exposition ou un évènement dans ses locaux afin de marquer l’esprit de ses clients ou de ses collaborateurs.

Impact visuel et communication :

–   Lors des compétitions des centaines de passionnés viennent assister aux courses et leur attention est portée toute la journée sur les autos marquées par les sponsors. Pour le public il est parfois même plus facile de suivre une auto grâce à la marque et aux couleurs d’un sponsor bien visible plutôt que par le nom du pilote.

–   L’obligation du parc fermé en fin de course permet aux visiteurs d’approcher les voitures qui ont courues toute la journée.

–   Le speaker de la course énonce souvent les sponsors car dans le sport automobile nous savons que les sponsors sont très importants.

–   De nombreuses photographies sont prises par les spectateurs et les membres de l’organisation de la course. Ces photographies circulent et sont exposées sur des sites internet spécialisés ainsi que sur le site de l’organisation.

–   Le magazine le plus connu du sport auto : « Echappement » couvre la plupart des évènements.

–   Si la voiture arrive dans les premières, l’impact est encore plus fort car le pilote et sa voiture se font d’avantage remarquer lors de la remise des prix.

–   Le site internet de l’association met en évidences les sponsors

–   Les photos sur le site internet et les vidéos augmentent fortement la visibilité de l’auto avec plus de 22000 vues sur la chaine YouTube de DCcompetition.

(http://www.youtube.com/user/DCcompetition)

–   Enfin, pour se rendre sur les évènements, la voiture de course sur la remorque ne passe pas inaperçue et suscite l’intérêt des automobilistes et des passants.

Intérêt fiscal :

Charge déductible pour la détermination du résultat fiscal pour le sponsoring :

L’article 39-1-7° du code général des impôts prévoit que les dépenses de parrainage sont déductibles des résultats imposables de l’entreprise qui les engage lorsqu’elles sont exposées dans l’intérêt direct de l’exploitation.

Cette condition est considérée comme remplie lorsque :

– l’identification de l’entreprise qui entend promouvoir son image de marque est assurée quelque soit le support utilisé (affiches, annonces de presse, effets médiatiques, etc. ) ;

– les dépenses engagées sont en rapport avec l’avantage attendu par l’entreprise.

Celle-ci doit être en mesure de justifier que les charges supportées à l’occasion d’une action de parrainage ne sont pas excessives eu égard à l’importance de la contrepartie attendue. Les dépenses engagées doivent satisfaire les conditions générales des charges au même titre que les autres frais généraux.

Par son caractère commercial, la dépense de parrainage doit faire l’objet d’une facturation assujettie à la TVA.

Réductions d’impôts :

Pour les entreprises : 60% de réduction d’impôt plafonnés à 0,5% du chiffre d’affaire, avec possibilité, en cas de dépassement de ce seuil, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants.

Concernant le mécénat en « compétence », l’effort de l’entreprise sera valorisé dans la convention de mécénat au prix de revient de la prestation apportée.

Pour le mécénat en nature, le montant susceptible d’être déduit est égal à la valeur en stock pour les biens qui figurent dans un compte de stock (art. 38 nonies de l’annexe III au CGI).

Les contreparties (entrées gratuites, mise à disposition d’espaces, etc.) en terme de communication sont admises à hauteur de 25% du montant du don, sans plafonnement.

Pour les particuliers : 66 % de réduction d’impôt plafonnés à 20% du revenu imposable.

Rallye automobile